Un député va transmettre des informations au sujet de sociétés fictives au Serious Fraud Office

List of shell companies FRENCH

Dans le plus récent d’une série de communiqués au sujet des gains extraordinaires réalisés aux dépens du peuple congolais, Eric Joyce a publié aujourd’hui une liste de 59 sociétés fictives qui ont acquis des biens de la RDC au cours des quatre dernières années.

Cette liste fait mention de 22 sociétés qui peuvent être directement reliées à une seule personne : l’homme d’affaires israélien Dan Gertler. Parmi les 37 autres sociétés, 30 ont pour agent enregistré l’agent principal des sociétés fictives de Dan Gertler.

Toutes ces sociétés ont été constituées au cours des quatre dernières années. Certaines d’entre elles ont été constituées quelques semaines seulement avant qu’on leur octroie des biens miniers de la RDC valant plusieurs milliards de dollars, souvent à des prix inférieurs de plusieurs milliards de dollars à leur valeur marchande.

Les sociétés fictives des îles Vierges britanniques (les « IVB ») ont été achetées en tout ou en partie par des sociétés minières internationales qui sont en mesure d’exploiter ces biens, mais, ce faisant, les propriétaires de ces sociétés fictives ont réalisé des gains extraordinaires.

À titre d’exemple, Emerald Star Enterprises, une société enregistrée aux IVB dont Dan Gertler était le propriétaire et qui avait été constituée quelques semaines seulement avant qu’elle n’acquière, auprès de la société minière d’État de la RDC, le projet minier SMMK pour 15 000 000 $, a été vendue quelques semaines plus tard par Dan Gertler à ENRC pour 75 000 000 $.

Selon Eric Joyce, « Ces documents révèlent un schéma de corruption renversant en RDC. Ils soulèvent plusieurs questions graves au sujet du rôle du président Kabila et de son bon ami Dan Gertler dans des opérations conclues secrètement avec des sociétés fictives dont les propriétaires sont inconnus. Où s’en va l’argent? Pourquoi le FMI, la Banque mondiale et la communauté internationale ne font rien à cet égard? J’avais déjà écrit au Serious Fraud Office pour demander qu’une enquête soit ouverte sur les agissements de Dan Gertler dans le cadre d’une affaire antérieure. Je vais maintenant transmettre aux autorités le reste des preuves que j’ai en ma possession ».

Enquête publique

Chambre des communes

Eric Joyce demande à ses collègues députés d’utiliser tous les moyens dont ils disposent pour faire la lumière sur ces opérations au Congo. Au sujet du International Development Select Committee, qui est présidé par le député Malcolm Bruce, Eric Joyce a déclaré : « Malcolm Bruce et son équipe de députés mènent actuellement une enquête sur le contexte opérationnel actuel pour les gouvernements et les entreprises en RDC. Dans le cadre de leur enquête approfondie, je les invite à convoquer toutes les parties concernées pour qu’elles fournissent des explications au sujet de ces opérations. 

IMF

Au cours des deux dernières années, le défaut du FMI, de la Banque mondiale et de l’ITIE de faire observer les conditions d’une facilité de crédit par le gouvernement du président Kabila a donné lieu à la vente de biens à des sociétés fictives des IVB, à des prix inférieurs de plusieurs milliards de dollars à leur valeur marchande. Eric Joyce invite le gouvernement du Royaume-Uni à se pencher sur ces manquements et à faire observer les conditions de la facilité de crédit.

 

 

Eric Joyce a fait la déclaration suivante : « J’invite maintenant le gouvernement du Royaume-Uni à mener une enquête publique approfondie sur ces opérations. Il lui incombe d’obtenir la divulgation de la structure de propriété complète de ces sociétés fictives, de savoir pourquoi aucun processus d’adjudication n’a été mis en œuvre dans le cadre de la vente de biens de l’État congolais et pourquoi le gouvernement de la RDC brade des biens miniers à des sociétés fictives qui ne semblent pas posséder les ressources financières requises pour mettre en valeur ces biens précieux. »

 « L’avenir du peuple congolais est systématiquement dilapidé, et il est grand temps que cela cesse. »

[FIN]
Notes à l’intention des journalistes

Les précédents communiqués d’Eric Joyce sur les sujets suivants :

  • pertes de 5,5 G$ pour le peuple congolais par suite d’opérations minières douteuses avec des sociétés fictives des îles Vierges britanniques
  • des sociétés fictives des îles Vierges britanniques drainent les richesses pétrolières du Congo

sont disponibles ici.

Vous trouverez ci-joint une liste des sociétés fictives internationales qui réalisent des opérations en RDC